50e Anniversaire des relations diplomatiques bilatérales entre Italie et Chine

En 2020 on fête les cinquante ans des relations diplomatiques bilatérales entre Italie et Chine. Pour l’occasion, le Consulat Général et l’Institut Culturel Italien, en collaboration avec la Shanghai International Culture Association et Lian Cultural, ont organisé un concert au Bulgari Hotel de Shanghai. Bulgari China et Maserati ont sponsorisé l’initiative, alors que Fazioli a fourni un piano à queue novateur, entièrement fait main en Italie. Le programme du concert a mis en valeur de célèbres morceaux chinois et italiens, exécutés, sous une forme modernisée, par quelques-uns des plus grands chanteurs et musiciens de Chine.
Pourquoi a-t-on choisi un événement musical ? Alberto Manai, Directeur de l’Institut Italien de Culture, a expliqué que « parmi les différents langages existants, la musique est peut-être le plus universel, le plus susceptible de transmettre des émotions qui franchissent les barrières linguistiques, politiques et culturelles. Le lien entre Italie et Chine concerne aussi bien les deux gouvernements que les deux peuples, lesquels entretiennent des relations de plus en plus étroites, approfondissant de plus en plus leur connaissance réciproque et apprenant à chanter la même musique ».
Angelini Design a créé l’identité visuelle de cet événement, comprenant les invitations, imprimées et numériques, le libretto du programme ainsi que trois grands décors pour la scène de la salle de bal du Bulgari Hotel. Le concept de l’image associée était la réunion des éléments clés de l’événement – le piano à queue et les étendards des deux Pays – dans une composition élégante, respectueuse du contexte institutionnel, mais en même temps dynamique et orientée vers le futur. Le lieu, qui était le siège de la Chambre de Commerce aux années Vingt et Trente, a été lui aussi une source d’inspiration pour ce projet : de simples formes géométriques ont été intégrées dans le visuel pour évoquer celles typiques des œuvres de plusieurs artistes italiens de cette époque, notamment parmi les représentants du Art Déco. Enfin, l’image abstraite du piano a été placée sur une partition en or, la couleur qui enrichit souvent les palais royaux, les autels et les temples en Chine, symbole de richesse et de prospérité dans les deux univers oriental et occidental.

Specifiche